Nuit de PAQUES

 

Samedi 31 Mars, les enfants de 4ème année, étaient invités à célébrer la Résurrection de Jésus.

La grande célébration de la Vigile pascale commence par un feu. Ensuite, le cierge pascal est béni et allumé au brasier puis porté en procession dans l’église. Peu à peu, la lumière est transmise à partir du cierge pascal et donnée à toute l’assemblée. Ensuite, les parents donnent à leur enfants la lumière avec leur cierge de communion solennelle. Cent trente lumières illuminent alors l’église où retentissent les chants de joie de la résurrection du Christ.

Ces symboles de feu, de cierges allumés, d’eau, nous rappellent que Jésus est lumière et vie pour toujours.
La veille, vendredi Saint, ils avaient reçu des mains du Père Vincent et de Martine la croix, signe des chrétiens, signe de leur baptême, signe d’amour du Christ.

Merci aux Pères Salésiens pour cette très belle célébration priante et recueillie.

Soirée Carême à OLIZY

 LA SOLIDARITE EN ACTION

 

Elle a du peps notre paroisse !!!

 

LES COULEURS DE LA SOLIDARITE

 

 

Olizy en ce vendredi 23 mars, la salle des fêtes se remplit rapidement : les enfants profitent  du jardin avant d'être accueillis par le Père Vincent.

 

Nous entrons dans le thème par un jeu : à partir de plateaux de jeu de scrabble il faut retrouver les mots clés de ce Carême 2018 ! autour des tables il y a une bonne ambiance, de l'entraide, les mots s'enchaînent et les grilles se remplissent.

 

Après cette entrée en matière, Noëlle nous entraîne, dans un récit biblique, à Jéricho, il y a 2000 ans : nous y rencontrons Barthimé, aveugle de naissance mais qui met toute sa foi dans Jésus. Sa guérison est un signe pour tous. Et nous quelles prières avons nous à adresser au Christ. ?

 

Le Père Vincent nous invite à réfléchir à cela, à faire le point avec nous même. Comment se réconcilier ?  avec qui ?   Un montage vidéo nous aide dans ce cheminement. Nous avons la possibilité de rencontrer un prêtre pour nous aider à vivre pleinement notre relation d'amour avec le Christ, avec les autres.

 

Ensuite nous inscrivons sur un papier le nom d'une ou deux personnes à qui nous pensons et que nous voulons aider par la prière, notre présence, un geste. Ces papiers assemblés forment une chaîne : celle de la solidarité, celle de l'amitié, de l'amour qui nous unit à Jésus.

 

Les enfants chantent et présentent une chorégraphie  du chant « on écrit sur les murs »

Ensemble nous récitons le « Notre Père » en formant une chaîne, que nous souhaitons élargir à ceux qui n'ont pas pu se rendre à notre soirée.

 

Nous terminons en partageant le pain et les pommes. Au travers de ce repas simple nous nous unissons à tous ceux qui, dans le monde n'ont pas de quoi remplir leur assiette, ceux qui n'ont pas d'amis pour les soutenir, ceux qui se sentent oubliés, humiliés, délaissés.... Une corbeille rassemble nos dons pour le CCFD (Comité Contre le Faim et pour le Développement) et pour la communauté de Soeurs afin de soutenir leurs actions ici et au Burkina.

 

Une belle soirée, merci aux animateurs, aux techniciens,  aux prêtres, aux enfants et aux jeunes qui ont coloré ce temps de partage. 

 

La soirée, vécue par Elisabeth Robion

SAINT VINCENT 2018

 

Par un temps gris et pluvieux, nous avons vécu un moment de fraternité champenoise lors de la fête de Saint Vincent. Costumes traditionnels, bannières et bâtons sont entrés en défilé dans la chapelle du Prieuré de Binson. Belle cérémonie qui se termina par le traditionnel partage de la brioche bénie.

Merci à tous en particulier Anna, la chorale, et les musiciens messieurs Jean Paille et Bertrand Delouvin.

Isabelle PIOT

La Veillée de Noël

 

Beaucoup de paroissiens accompagnés de leur famille étaient au rendez-vous dans l'église de Ville en Tardenois pour accueillir Jésus en cette Veillée du 24 décembre 2017.

Noël à mille couleurs ! Eh oui, nous voulons vivre une Veillée éclatante de joie ! La chorale et les musiciens nous y invitent dès le chant d'entrée et tout au long de la messe ! Après le mot d'accueil du Père Vincent, les enfants du catéchisme et de l'éveil à la Foi nous ont tout de suite annoncé l'essentiel du message de Noël à travers deux contes qu'ils ont parfaitement mimés. Le premier celui des quatre bougies nous invitaient à bien veiller sur la lumière de l’Espérance, car c'est elle qui rallume celles de la Paix, de l'Amour et de la Foi quand elles sont défaillantes. Le deuxième conte, celui du cordonnier Siméon qui s'attend à ce que Dieu frappe à sa porte et vienne dîner chez lui, nous fait comprendre que Dieu nous visite parfois autrement : il faut rester veilleur ! Notamment là, c'est bien lui, c'est Dieu à travers l'enfant perdu, à travers la vieille femme transie de froid et du mendiant que Siméon accueille généreusement.

Chaque fois que nous tendons la main fraternellement, c'est Dieu que nous rencontrons.

Bravo à tous ces enfants qui se sont engagés à animer la messe par les mimes, les processions et le petit cadeau de souhaits qu'ils ont offert à tous les paroissiens. Bravo aussi à nos conteurs qui ont tout de suite dit oui pour venir répéter avec les enfants et tout ça dans la bonne humeur !

Merci Père Vincent pour cette très belle messe de Veillée de Noël !     

Martine COCHEME

Tous nos meilleurs vœux et prières pour l’année 2018 à chacun !

Dimanche 3 décembre : premier dimanche de l'Avent

Les enfants du "Katé", leurs parents et leurs catéchistes étaient les grands animateurs de la célébration.

Merci à chacune, à chacun. Votre participation a été réussie et merci à notre photographe, Isabelle.

Ici, au moment de l'Offertoire, les enfants créent leur chemin de l'Avent. C'est un chemin de lumière à suivre vers Noël.

Le Père Vincent leur a parlé particulièrement. Leur attention était-elle réglée au maximum ? Ce n'est pas certain. Leur présence nombreuse est une belle réussite de nos équipes de religieux et laïcs.

 

Ce que nous avons vécu de nouveau durant la messe des familles et...compris !

 

Nous nous retrouvons ce dimanche 15 octobre à Chaumuzy pour y vivre la première messe des familles de l'année. Il semble que l'occasion nous est offerte durant ces messes bien fréquentées par les enfants de donner quelques explications de gestes ou rituels de la messe qui ont l'air de rester un mystère pour eux.

Dès l'accueil, le Père Vincent en faisant le signe de croix nous éclaire sur ce geste : au nom du Père, la main est levée car le Père se situe au-dessus de nous, du Fils, la main s'abaisse car Jésus est descendu parmi nous, puis de gauche à droite, c'est le Saint Esprit qui nous rassemble !

De même pour les petits signes de croix que nous faisons sur notre corps au moment de la lecture de l'Evangile : la croix sur le front, je reçois et je comprends la Parole de Dieu, sur la bouche, je la redis aux autres et maintenant sur le cœur, elle change mon cœur, c'est une parole d'amour !

Aujourd'hui, nous chantons le Notre Père et le gestuons et visiblement, cela parle au cœur des enfants qui sont sensibles à cette façon de prier. Tout au long de la messe, nous disons le mot Amen sans vraiment savoir pourquoi et le Père Vincent en profite au moment de la communion pour nous repréciser le sens de ce mot. « Je comprends maintenant ! » C'est comme si je disais fermement « je suis d'accord » ainsi soit il !

Pour finir, nous gestuons le chant d'envoi « l’amour de Dieu » et nous nous quittons tout heureux d’avoir pu partager ce chant, ces gestes et cet Amour de Dieu !

Nous espérons ainsi que tout au long de l'année, les explications apportées durant ces messes, éclaireront les questions des enfants et leur permettrons, au fur et à mesure, de vivre plus pleinement ces rencontres avec le Seigneur.                                                                                                                                 

Martine COCHEME

Messe de Rentrée Pastorale et du catéchisme

le 24 septembre à Ville-en-Tardenois

 

« Tous appelés », c'est le sens que le mot d 'accueil a voulu donner à cette messe de rentrée pastorale 2017.

Un dialogue bien mené entre adulte et enfant qui nous faisait comprendre que chacun d'entre nous à sa pierre à poser dans la construction de l'Eglise de Jésus Christ. Symboliquement, pierre par pierre, et en procession, les différents services de la paroisse ont réalisé la construction de cette belle Eglise, renforcé les pierres de fondation que sont les pères salésiens, les sœurs de l'Annonciation, les paroissiens et membres des EAP. Il reste quelques pierres sans nom, car nous avons encore à imaginer d'autres services pour continuer à bâtir notre édifice et surtout à renforcer les équipes qui sont parfois à bout de souffle !

Nous avions tant de choses à souhaiter et d'action de grâce à mener durant cette messe présidée par le Père Vincent : les 60 ans de mariage de Mr et Mme Reteau, les vœux perpétuels de sœur Christine que nous avons portée dans nos prières durant tout le temps de sa retraite jusqu'au jour où elle a prononcé ses vœux. L'arrivée de sœur Edwige... et le départ de sœur Sylvie pour la communauté de Troyes, sœur Sylvie qui nous a beaucoup apporté et que nous avons du mal à voir s'éloigner ! Mère Léa, mère supérieure des Sœurs de l'Annonciation de Bobo Dioulasso nous avait fait le plaisir d'être parmi nous durant cette messe.

Ce sont dans les prières Universelles et dans l'Eucharistie, dans le mot de remerciements des représentants des EAP que nous avons porté tous ces grands moments devant le Seigneur et l'en avons remercié.

Chacun des mots que nous ont adressés les sœurs en fin de messe, nous ont beaucoup touché. Elles soulignaient ainsi toute l'affection qu'elles portent à chaque membre de notre communauté paroissiale.

En Envoi, les enfants du catéchisme ont chanté et gestué « fais briller ta vie » et c'était un plaisir de les voir chanté avec tant d'ardeur. Après la messe, nous nous sommes réunis à la maison paroissiale pour un temps convivial autour d’un apéritif.

 

« La paroisse, c’est avant tout la famille de Dieu… la communauté des fidèles » (Jean-Paul II)

Martine COCHEME

Camp Prieuré 2017 : « Ensemble grandir avec la nature »

 

La deuxième édition du Camp Prieuré s’est déroulée du 10 au 12 juillet 2017. Vingt jeunes de 9 à 13 ans des paroisses du secteur Tardenois-Vesle y ont participé, encadrés par l’équipe d’animation constituée des pères salésiens, des sœurs aimants de la croix (de la communauté d’Epernay) et un grand jeune de la paroisse d’Urbain II, Maxence.

Le séjour s’est passé sous tente, en pleine nature dans le parc du Prieuré. Ce fut une grande nouveauté et une grande découverte pour les jeunes dont la plupart n’avaient jamais dormi sous tente. Ils ont appris à vivre et à faire pleines de choses avec la nature : monter, décorer leurs tentes et leurs cabanes, découvrir des plantes et des animaux à travers des jeux et des concours, préparer la table et rangement, etc. Les veillées, la balade, la piscine et le sport ne leur manqueraient pas durant ces trois jours. Joie et enthousiasme de la jeunesse régnaient tout au long du séjour.

Avant de repartir, enchantés, les jeunes ont eu un grand plaisir de faire visiter à leurs parents leur lieu de camp et de leur montrer ce qu’ils ont réalisé durant le camp.

« Une belle couleur de plus s’est ajoutée à notre arc-en-ciel, disent-les jeunes. Il s’agit de la couleur VERTE : la mère nature qui nous porte ». Avec les jeunes campeurs, nous la remercions, ainsi que les différents coups de mains de quelques parents dans nos deux paroisses. Tout cela nous a permis de vivre ensemble une belle « avenature ».

A la prochaine donc, chers jeunes aventuriers !

P. Vincent TRAN sdb


 

L'été dans nos Paroisses

Dimanche 16 juillet : autour du Pape Urbain II

Mardi 15 août : avec notre maman à tous : MARIE

Dimanche 16 juillet : autour du Pape Urbain II

 

Le doigt levé vers le ciel, Urbain II domine la vallée de la Marne sur son promontoire depuis 130 ans. L'enfant du pays né vers 1040 dans les bois de Lagery. Fils du seigneur de Châtillon, il attire les touristes avec ses 30 mètres de haut. En moyenne 20.000 personnes lui rendent visite chaque année.
De son nom de naissance Eudes de Châtillon, il est le seul ecclésiastique de la région à devenir pape. Grâce à l'une de ses recommandations, les rois de France seront sacrés exclusivement à Reims.




Sculptée à Vannes par Hervé Le Goff, la statue en pierre de Kersanton et son socle vient d'être restaurée. Le montant des travaux s’élève à 80.000 euros. Dans ce cadre, la rénovation d’Urbain II bénéficiera d'une subvention départementale et parlementaire d'environ 30.000 euros.

 

Les paroissiens étaient présents lors de la manifestation organisée en l'honneur de la restauration de la statue. Monseigeur Thierry JORDAN, archevêque de Reims présidait la célébration religieuse.

La Fête de l'Assomption à Châtillon sur Marne : 15 août 2017

 

Chaque année, nos paroisses vivent ce temps fort spirituel avec une ferveur particulière. En ce temps de vacances, les paroissiens sont souvent au loin et proches de nous se retrouvent des fidèles en visite dans la famille, en résidence secondaire, en détente et en ressourcement, auprès de Marie.

 

Comment nous joindre

PAROISSES TARDENOIS & URBAIN II
32 rue Saint Laurent

51170 VILLE EN TARDENOIS
Téléphone : 00 33 326618238

Actualités

Le Site Internet a été mis à jour le jeudi 12 avril 2018

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© PAROISSE DU TARDENOIS